Accueil > Montées de lait > Un autre danger public sur les routes du Québec

Un autre danger public sur les routes du Québec

Préalablement publié sur Bang Bang Blog

D’abord je dois féliciter notre société de l’assurance automobile pour son souci environnemental.  Juste avant d’entrer dans la salle d’examen, j’étais en train de lire un article sur la pollution au Ghana causée par les dons d’ordinateurs des pays sur-développés.  C’est ben ben gentil d’envoyer nos vieux ordis aux pays en développement parce qu’on sait pus quoi faire avec, mais 6 mois après, une fois qui marchent vraiment pus, c’est eux qui sont pognés avec les déchets toxiques (plomb, cadium, mercure ec.) qu’ils contiennent.  Pas encore gréés de sites d’enfouissement comme ici, ils doivent brûler les déchets à ciel ouvert faute d’espace.

Mais au Québec, on a comprit qu’on vit tous sur la même planète et que polluer ailleurs, ça a des répercussions ici aussi!  Et c’est pourquoi l’ordinateur sur lequel vous avez passé votre examen théorique il y a 20 ans est peut-être celui sur lequel j’ai passé le mien aujourd’hui (le monde est tellement p’tit).  La machine comme telle était caché sous un beau paneau de mélamine brune, mais je suis presque certaine qu’elle nécéssite des disquettes DOS (j’ai reconnu la forme d ‘écriture de mon enfance sur mon écran beige).

De mon côté, j’ai compris pourquoi y’a autant de mauvais conducteurs sur les routes!  Hey, j’ai jamais pri de cours, jamais ouvert le code de la route que j’ai emprunté à je sais pus qui il y a 10 ans, j’ai jamais conduis de ma vie…  et les seules réponses que j’ai raté, c’est des affaires que vous savez peut-être même pas vous même tellement tout le monde s’en fout.

Moi je dis que si le ministère de l’éducation et la SAAQ inversait les difficultés de leurs examens, le taux de décrochage serait moins bas et on serait en sécurité sur a rue.  C’est le monde à l’envers!

Parlant de monde à l’envers, mon potte Marcus, qui avait pas eu de nouvelles de son père depuis 1 an, lui annonce lors d’un souper qu’il est de retour sur les bancs de l’école, en ébénisterie.  V’la ti pas l’Pepi  qui lui fait une crise du genre : « Quessé qu’tu criss en ébénisterie!  T’é musicien Marc-André, MU-SI-CIEN!  Tu vas avoir l’air fin là si tu t’coupes un doigt!  On s’en fout qu’ ya d’la job là d’dans, ta place c’est en MUSI-QUE.»

En 2 k, tout ça pour dire que oui, à presque 30 ans, j’vas apprendre à conduire… en plein hiver…dans neige… à Montréal.  Je serai bientôt une vraie femme!

La dernière fois que j’ai touché à un volant de char… j’avais genre 16 ans.  Mon père essayait de me faire conduire sur ma rue du 450.  Au stop, incapable de repartir, pèse sua clotch sans arrêt (fouillez moi pourquoi…), le char en arrière fini par se tanner et me dépasse, et c’est là que j’fini par trouver comment repartir, mais trop vite fack je lui fonce dans l’c**.  Ma chum sur la banquette arrière hurlait… «on va tous mourriiiiiiir!!  L’aissez moi sortir!!!  J’veux marcher!!!!».  Cet été c’est ma fille qui criait de même quand j’me suis essayé avec le 6 roues à grand-pôpô.

J’pense que j’vais suivre les vaillants conseils de mon collègue Oleg pis j’vas prendre mes prêts et bourses pour me payer un vrai cours.  Soyez compréhensif la prochaine fois que vous verrez un char «élève au volant»…  il se peut que ce soit moi!  À moins que dans mes 3 lecteurs, y’en ait un qui se porterait volontaire…?

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :