Archive

Posts Tagged ‘environnement’

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Haute couture 2.0 par Cul-de-Sac

 

Diplômée du collège Marie-Victorin en 1998 en design de mode (avec option fourrure), Mélissa Turgeon travaille depuis longtemps dans le monde de la mode et de la récupération de vêtements.

À la fin de ses études, elle dédie les cinq années suivantes à un travail acharné dans l’industrie de la mode. Après avoir survolé plusieurs aspects de cette industrie, elle se dirige dans le recyclage de vêtements où elle y trouve sa voie.

L’achat d’équipements l’a ensuite porté à louer un local et à donner naissance à l’entreprise Cul-de-sac. Cul-de-sac existe maintenant depuis sept ans et comporte deux boutiques et un atelier. L’entreprise présente des créations à partir de matières recyclées. Parmi les produits fabriqués, on retrouve des sacs de cuir, de fourrure, de jeans et de cravates. On retrouve aussi des vêtements, autant pour les hommes que pour les femmes.

Sa création Haute Couture 2.0, réalisée à partir de souris d’ordinateurs et pièces de clavier,  avait été présentée lors du défilé Mode Réc’Up en 2007.  Elle revient en force pour O.N.E., toujours d’actualité, pour nous rappeler à quel point les déchets issus des ordinateurs sont non seulement difficiles à gérer, mais de plus en plus abondants.

Personnalité associée: Robert Lepage
(Metteur en scène, scénographe, auteur dramatique, acteur et cinéaste québécois)


O.N.E Objets Non Enfouis :: Outfits from a New Era | Faites également la promotion de votre page

 

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphèrependant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

 

Publicités

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Hair Dress par Roxane Cheibes et Amélie Bruneau Longpré

Suite à une technique administrative, Roxane Cheibes se réoriente vers un métier où elle peut exprimer sa créativité. Elle suit alors les traces de sa mère et entame une carrière de coiffeuse. Après avoir été au service de Donald Proulx pendant 10 ans, c’est en 2004 que Roxane ouvre son propre salon « Narcisse et Echo », en association avec sa collègue Line Lebrun. Afin d’être toujours à l’avant garde, elle voyage beaucoup, notamment à Londres et à Paris pour se perfectionner. L’année 2011 sera remplie de défis des plus excitants pour Roxane et son équipe.

De son côté, Amélie Bruneau Longpré a passé son enfance dans l’atelier de peinture de son père et a su très tôt qu’elle pratiquerait un métier artistique. En 2003, Amélie entreprend sa carrière d’artiste maquilleuse/coiffeuse dans le milieu de la mode, du magazine et de la télévision. Son talent et sa créativité l’amènent rapidement à travailler pour de nombreux magazines. Elle travaille aussi avec de nombreux artistes québécois, autant sur des sessions photos que sur des vidéoclips.

 

Hair Dress est donc un manteau de fourrure de cheveux humains qui tend à nous sensibiliser sur la pollution générée par tous ces produits de soins capillaires que nous utilisons tous…

Personnalité associée: Margie Gillis
(Chorégraphe et interprète)

**************************************************************************************************

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphèrependant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Tenue légère Par Jeanne Cirume

Originaire du Congo et née en France, Jeanne Cirume vit à Montréal depuis maintenant onze ans. Issue d’une très grande famille, elle apprend très tôt à recycler avec son père pédiatre.

Elle passe également une bonne partie de son enfance dans la petite manufacture de sa mère couturière professionnelle avec qui elle apprend à coudre de manière autodidacte.

En 2000 elle prend un emploi à la Ville de Montréal comme éboueuse, s’occupant de la collecte d’ordures ménagères et du recyclage. Les quantités monstrueuses de vidanges qu’elle voit quotidiennement l’interpellent.

Elle se lance alors dans la production, sous sa marque « Lobiko », de sacs à main faits de tissus imprimés africains totalement recyclés et rembourrés de styromousse ainsi que de vêtements recyclés. Toujours éboueuse à ce jour, elle joue un rôle d’activiste écolo dans son entourage et continue de puiser matière et inspiration dans les vidanges pour réaliser des projets originaux.

Sa création Tenue Légère dans le cadre de l’expo O.N.E. est réalisée à partir d’emballage de télé, gobelets de poutine et verres à café.

Personnalité associée: Cascades
(Laurent Lemaire : Président du conseil d’administration, Bernard Lemaire : Vice-président exécutif du conseil d’administration et Alain Lemaire : Président et chef de la direction)

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphèrependant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Robe de Balles par Geneviève Dumas et Geneviève Flageol

15 novembre 2010 1 commentaire

Récupérée du Défilé Mode Réc’up de 2007, Robe de Balles a été retravaillée pour être encore plus imposante et aura permi de récupérer quelques unes des 8000 cartouches de fusils jetées aux ordures à chaque jour, uniquement au Champs de tir l’Acadie.  Les détails de la collecte dans le billet Des cartouches et des hommes.

Création Robe de Balles par Moly Kulte, photo : Simon April

Issues des Arts visuels et du marketing, c’est en design de mode que Geneviève Flageol et Geneviève Dumas ont œuvré ces cinq dernières années avec la griffe Molykulte.

Elles ont ainsi pensé, conçu, produit et mis en marché huit collections de vêtements en plus d’assurer la direction artistique et la gestion de la boutique.

Elles oeuvrent maintenant dans d’autres sphères également (tel que la sérigraphie) mais gardent toujours une place importante pour la création.

Personnalité associée : Jean-François Lépine
(Journaliste, animateur de l’émission télévision « Une heure sur Terre » et correspondant à l’étranger de 1983 à 1990)

O.N.E. Objets Non Enfouis : Le grand courant lumineux Par Chloé B. Fortin

Chloé B. Fortin vit à Montréal et en Mauricie.   Elle voue un culte aux matières abandonnées ou obsolètes qu’elle trouve dans les bazars ou qui trainent à la maison. Elle réalise pour le projet O.N.E | Objets Non Enfouis une tenue à partir de vieilles ampoules de Noël récupérées, réunies en de longs colliers qui rappellent les malas (chapelets bouddhistes) ou les parures traditionnelles amérindiennes.

« Chaque ampoule assemblée est l’occasion de libérer une tension, une peur, un espoir, une attente, un jugement. C’est aussi l’occasion d’un abandon, puis celui d’un moment d’attention et de présence » nous dit l’artiste.

De plus, ce tissage d’ampoules et de fils évoque, pour Chloé, une expérience sensorielle intérieure, celle d’un grand courant lumineux, d’un grand souffle, qui porte avec lui la trace du cycle de la renaissance.

Il n’a pas été simple de trouver une telle quantité d’ampoules de noël translucides et usagées pour ce projet.  K vous raconte ses péripéties dans Histoire de K : C’est Noël!!!

C’est le Dr. David   Suzuki, cofondateur de la Fondation David Suzuki, généticien, environnementaliste et auteur qui «endosse» cette création.

******************

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphère pendant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Outfits from a New Era

ONE c’est un détournement de rejets, d’objets orphelins, et de déchets vers une collection d’œuvres sans pareille.
ONE c’est un raid dans les poubelles pour y dénicher la matière brute de laquelle l’art naît.
ONE c’est  une manière d’appréhender notre consommation et d’y mettre un peu plus lumière.
ONE sera présenté à la Biosphère  dès le 3 décembre 2010

*********************
ONE is diverting throw-outs, orphaned objects and waste towards a collection of unique creations.

ONE is the dustbinraid that finds the raw materials from which art comes to life.

ONE is a way to apprehend our consumption and to shed a light on it. ONE will be presented at the Biosphère, starting December 3, 2010.

O.N.E Objets Non Enfouis :: Outfits from a New Era

Faites également la promotion de votre page

Un autre danger public sur les routes du Québec

Préalablement publié sur Bang Bang Blog

D’abord je dois féliciter notre société de l’assurance automobile pour son souci environnemental.  Juste avant d’entrer dans la salle d’examen, j’étais en train de lire un article sur la pollution au Ghana causée par les dons d’ordinateurs des pays sur-développés.  C’est ben ben gentil d’envoyer nos vieux ordis aux pays en développement parce qu’on sait pus quoi faire avec, mais 6 mois après, une fois qui marchent vraiment pus, c’est eux qui sont pognés avec les déchets toxiques (plomb, cadium, mercure ec.) qu’ils contiennent.  Pas encore gréés de sites d’enfouissement comme ici, ils doivent brûler les déchets à ciel ouvert faute d’espace.

Mais au Québec, on a comprit qu’on vit tous sur la même planète et que polluer ailleurs, ça a des répercussions ici aussi!  Et c’est pourquoi l’ordinateur sur lequel vous avez passé votre examen théorique il y a 20 ans est peut-être celui sur lequel j’ai passé le mien aujourd’hui (le monde est tellement p’tit).  La machine comme telle était caché sous un beau paneau de mélamine brune, mais je suis presque certaine qu’elle nécéssite des disquettes DOS (j’ai reconnu la forme d ‘écriture de mon enfance sur mon écran beige).

De mon côté, j’ai compris pourquoi y’a autant de mauvais conducteurs sur les routes!  Hey, j’ai jamais pri de cours, jamais ouvert le code de la route que j’ai emprunté à je sais pus qui il y a 10 ans, j’ai jamais conduis de ma vie…  et les seules réponses que j’ai raté, c’est des affaires que vous savez peut-être même pas vous même tellement tout le monde s’en fout.

Moi je dis que si le ministère de l’éducation et la SAAQ inversait les difficultés de leurs examens, le taux de décrochage serait moins bas et on serait en sécurité sur a rue.  C’est le monde à l’envers!

Parlant de monde à l’envers, mon potte Marcus, qui avait pas eu de nouvelles de son père depuis 1 an, lui annonce lors d’un souper qu’il est de retour sur les bancs de l’école, en ébénisterie.  V’la ti pas l’Pepi  qui lui fait une crise du genre : « Quessé qu’tu criss en ébénisterie!  T’é musicien Marc-André, MU-SI-CIEN!  Tu vas avoir l’air fin là si tu t’coupes un doigt!  On s’en fout qu’ ya d’la job là d’dans, ta place c’est en MUSI-QUE.»

En 2 k, tout ça pour dire que oui, à presque 30 ans, j’vas apprendre à conduire… en plein hiver…dans neige… à Montréal.  Je serai bientôt une vraie femme!

La dernière fois que j’ai touché à un volant de char… j’avais genre 16 ans.  Mon père essayait de me faire conduire sur ma rue du 450.  Au stop, incapable de repartir, pèse sua clotch sans arrêt (fouillez moi pourquoi…), le char en arrière fini par se tanner et me dépasse, et c’est là que j’fini par trouver comment repartir, mais trop vite fack je lui fonce dans l’c**.  Ma chum sur la banquette arrière hurlait… «on va tous mourriiiiiiir!!  L’aissez moi sortir!!!  J’veux marcher!!!!».  Cet été c’est ma fille qui criait de même quand j’me suis essayé avec le 6 roues à grand-pôpô.

J’pense que j’vais suivre les vaillants conseils de mon collègue Oleg pis j’vas prendre mes prêts et bourses pour me payer un vrai cours.  Soyez compréhensif la prochaine fois que vous verrez un char «élève au volant»…  il se peut que ce soit moi!  À moins que dans mes 3 lecteurs, y’en ait un qui se porterait volontaire…?

%d blogueurs aiment cette page :