Archive

Posts Tagged ‘mode récup’

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Haute couture 2.0 par Cul-de-Sac

 

Diplômée du collège Marie-Victorin en 1998 en design de mode (avec option fourrure), Mélissa Turgeon travaille depuis longtemps dans le monde de la mode et de la récupération de vêtements.

À la fin de ses études, elle dédie les cinq années suivantes à un travail acharné dans l’industrie de la mode. Après avoir survolé plusieurs aspects de cette industrie, elle se dirige dans le recyclage de vêtements où elle y trouve sa voie.

L’achat d’équipements l’a ensuite porté à louer un local et à donner naissance à l’entreprise Cul-de-sac. Cul-de-sac existe maintenant depuis sept ans et comporte deux boutiques et un atelier. L’entreprise présente des créations à partir de matières recyclées. Parmi les produits fabriqués, on retrouve des sacs de cuir, de fourrure, de jeans et de cravates. On retrouve aussi des vêtements, autant pour les hommes que pour les femmes.

Sa création Haute Couture 2.0, réalisée à partir de souris d’ordinateurs et pièces de clavier,  avait été présentée lors du défilé Mode Réc’Up en 2007.  Elle revient en force pour O.N.E., toujours d’actualité, pour nous rappeler à quel point les déchets issus des ordinateurs sont non seulement difficiles à gérer, mais de plus en plus abondants.

Personnalité associée: Robert Lepage
(Metteur en scène, scénographe, auteur dramatique, acteur et cinéaste québécois)


O.N.E Objets Non Enfouis :: Outfits from a New Era | Faites également la promotion de votre page

 

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphèrependant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

 

Publicités

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Charlesthé par Julie Lapierre

Maude Lapierre est diplômée du collège du Vieux Montréal en joaillerie. Elle devient apprentie du maître orfèvre-joaillier Antoine Lamarche, puis assistante chez le joaillier Roland Dubuc.

Elle partage actuellement sa recherche entre l’intégration de matériaux de récupération dans l’objet et la parure et l’utilisation de métaux précieux dans la sculpture et le bijou. En 2009, elle reçoit le prix de la relève et le prix de la meilleure présentation visuelle au Salon des métiers d’art du Québec.

Son travail est présenté dans différentes expositions et galeries à Montréal et à Toronto.

Elle réalise pour O.N.E. une robe de style Charleston à partir de canettes d’Arizona Tea méticuleusement triées à même les bacs à recyclage de la rue Ste-Catherine cet été.

Personnalité associée : Julie Payette (Astronaute de l’Agence spatiale canadienne)

******************************************************************************************

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphère pendant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

O.N.E. Objets Non Enfouis :: L’Enjoliveuse par Bagnole

Isabelle Bérubé est originaire de Laval, vit et travaille à Rosemère. Diplômée du collège Marie-Victorin, cette travailleuse autonome en design de vêtement a toujours été soucieuse de protéger l’environnement.

De cette conscience, lui est venu l’idée en 2004 de récupérer des éléments de voitures mises à la ferraille (sièges, sacs gonflables, ceintures, boucles, tapis, boutons, fils électriques, etc.) pour en faire des sacs. Après quelques démarches infructueuses, elle rencontra Philippe Fugère de Lecavalier, un centre de recyclage de voiture à St-Sophie, qui crut en son projet et devint son mentor. Grâce à leur partenariat, Bagnole s’est mis en route et roule depuis, de plus en plus vite.  Sa créations pour O.N.E. est réalisée à partir de pièces de voiture accidentées.

Personnalité associée: Joé Juneau
(Instructeur de hockey et ex-hockeyeur de la LNH)

L’exposition O.N.E. | Objets Non Enfouis propose 16 tenues confectionnées à partir de déchets et de produits consommation de masse. Accompagnées de vidéos artistiques et de trames sonores tirées de la scène musicale canadienne, ces créations uniques présentent pièces de voitures, piles, peaux de saumons, déchets électroniques et autres résidus de notre société… sous un nouvel angle!

Des personnalités publiques, notamment Robert Le page, George Stroumboulopoulos, Julie Payette et Guy A.Lepage, ont accepté de soutenir la démarche artistique de l’exposition en autographiant un objet-déchet associé à l’une des créations.

Objets Non Enfouis est un projet réalisé par Vous êtes ici et sera exposé à la Biosphère pendant deux ans à compter du 3 décembre 2010.

O.N.E. Objets Non Enfouis :: Robe de Balles par Geneviève Dumas et Geneviève Flageol

15 novembre 2010 1 commentaire

Récupérée du Défilé Mode Réc’up de 2007, Robe de Balles a été retravaillée pour être encore plus imposante et aura permi de récupérer quelques unes des 8000 cartouches de fusils jetées aux ordures à chaque jour, uniquement au Champs de tir l’Acadie.  Les détails de la collecte dans le billet Des cartouches et des hommes.

Création Robe de Balles par Moly Kulte, photo : Simon April

Issues des Arts visuels et du marketing, c’est en design de mode que Geneviève Flageol et Geneviève Dumas ont œuvré ces cinq dernières années avec la griffe Molykulte.

Elles ont ainsi pensé, conçu, produit et mis en marché huit collections de vêtements en plus d’assurer la direction artistique et la gestion de la boutique.

Elles oeuvrent maintenant dans d’autres sphères également (tel que la sérigraphie) mais gardent toujours une place importante pour la création.

Personnalité associée : Jean-François Lépine
(Journaliste, animateur de l’émission télévision « Une heure sur Terre » et correspondant à l’étranger de 1983 à 1990)

Marre des parapluies à usage unique!!

9 novembre 2010 2 commentaires

Non mais ça suffit! On paye ça 10-20$ et c’est même pas foutu de durer toute une journée! Bon, je ne m’attend pas à donner mon parapluie payé 10$ en héritage à Mini Moi, mais y’a quand même des limites. Il pourrait au moins durer une saison… ou au minimum, la semaine? On est capable d’aller sur la lune, faites un effort!

En plus ils sont même pas beaux.

Pour avoir un parapluie qui a de la gueule et qui est suffisamment solide pour supporter la brise Montréalaise, il faut mettre 40$… voire 80$! Mais qui paye 40$ pour un parapluie? Sûrement pas pas quelqu’un de distrait comme moi qui risque de l’oublier au premier arrêt d’autobus ou à la caisse du dépanneur…

Il y a tout de moins une chose qui me console… Il existe des éco designers qui ont trouvé un moyen de réutiliser nos cadavres de parapluie pour en faire autre chose.

Kolchic les a réutilisé pour concevoir les présentoirs à bijoux de sa nouvelle boutique La Garde Robe.

Située au 585 rue St-Jean à Québec, La Garde Robe, se spécialise en pièces  exclusives designées au Québec, dont sa propre griffe Kolchic fait partie.  Elle vendra bientôt ses bijoux sur le site L’Intercom.

J’ai vu chez Monde Ruelle des lustres et porte-manteaux fabriqués à partir des manches en bois.

Paraprès réutilise parapluies et parasols pour en faire des sacs qu’ils vendent en ligne.
www.parapres.ca

Tandisque Claude Bouchard en fait des robes…
Les fameuses robes parapluies qu’on aura vu entre autre à La vie en vert, et qui étaient exposées au dernier SIDIM. Fonctionnelle et chic à la fois, infroissable, portable de deux manières (en robe-tube ou en jupe), elle s’harmonise parfaitement bien à presque tous les accessoires en plus d’être passe-partout.

Las robes parapluies sont en vente à la Boutique Kamikaze Curiosités, au 4116, rue Saint-Denis à Montréal ou directement à l’atelier de l’artiste, qui peut aussi nous la faire sur mesure à partir de notre parapluie.

Pour faire don de votre défunt parapluie, vous pouvez le rapporter à un Éco Quartier de la ville de Montréal, ou prendre contact avec Claude Bouchard elle même.

contact@claudebouchard.ca
www.claudebouchard.ca

Vous en rêviez depuis si longtemps: Steven Guilbeault à moitié nu pour La Gaillarde!

17 septembre 2010 5 commentaires

Pardonnez moi la piètre qualité des photos, je les ai prise avec mon Iphone, timidement coincée entre, pour ne pas dire derrière, un cameraman et un vrai photographe…   Mais je ne voulais pas attendre que le vraies photos sortent pour être certaine d’avoir le scoop!

Et bien non, vous ne rêvez pas! LE Steven Guilbault a défilé hier soir, les tits à l’air, au Défilé mode éthique pour hommes de La Gaillade arborant j’aimerais dire fièrement, mais c’était plutôt timidement, un splendide bijoux Tomate d’Épingles.

C’était selon les sources de la boutique, le premier défilé pour hommes du genre au monde!! On y a vu défiler les créations de Atelier B, SOAP, Oöm, Cycle 8Musky, Misssoka, .tomate d’épingles., Noujica et YÜ Bijoux.

C’est donc officiel, après tant et mais OoOoOoOh tant de demandes, les gars, vous avez maintenant la chance de vous vêtir éco-responsablement vous aussi!

Ça va de mieux en mieux!

Histoire de K : C’est Noël!!!

8 septembre 2010 3 commentaires




Elles sont enfin arrivées… 3 mois avant Noël! DES ZAMMMMMPOULESSSSSS translucides! yes!


Je suis passée à l’éco-centre Petite-Patrie, il y a deux semaines, presqu’à genoux devant la responsable Jessica…  En la cruisant pour qu’elle me ramasse des ampoules, et tout ce que je pourrais avoir besoin dans le cadre du projet O.N.E Objets non enfouis


Pas facile de convaincre quelqu’un de la ville qui j’imagine doit obéir à un code… Mais quelle souplesse j’ai eu ici.


Bien sûr les filles ont compris que ce projet était plus grand que moi, qu’elles et même que la ville, dans son potentiel, tellement il rassemble de nobles idées et de nobles personnes!!!


Puis, en envoyant à Jessica, à grands coups de Je t’aime, STP… PLEASSSSSSSSSSSE, des photos des réalisations de 2007, j’étais assurée de la convaincre de nous aider…

Et bien que (selon les dires de Jessica et d’Anne-Marie) d’habitude personne n’apporte d’ampoules avant novembre ou décembre…
Les voilà ces ampoules que l’on cherchait, et qui n’attendaient que nous!
De plus, elles sont translucides.
Jessica n’en revenait pas elle-même…

Elles sont les plus rares!

C’est comme si quelqu’un avait entendu notre cri du coeur depuis les ruelles pour nous les apporter.
Jeudi, j’irai en chercher d’autres, là où notre recherchiste Nadia Bini nous a indiqué qu’on pourrait en trouver…


Arbre à Lucioles exposé au Noël Vert à la Biosphère.  Cliquez sur l'image pour plus de photos

Arbre à Lucioles exposé au Noël Vert à la Biosphère. Cliquez sur l'image pour plus de photos




C’est la designer d’ampoules Chloé B. Fortin… qui sera heureuse!

Quelle création lumineuse on aura là!

À suivre…
K

Prochain OBJETS non enfouis à rapporter à la designer Geneviève Bouchard .. Les peaux de saumon !

******************************************************************************************************

Photo Simon April Robe Lili Lemieux

K et l’équipe de Vous Êtes Ici travaillent actuellement à la conception de l’expo O.N.E. Objets Non Enfouis :: Outfits from a New Era qui sera présentée par la Biosphère dès le 3 décembre 2010.

Les créations de 16 éco designers qui seront exposées pendant pendant 2 ans seront conçues à partir des rebuts générés par nous tous, issus des produits de consommation de masse, et auront comme mission de nous faire réfléchir sur notre façon de consommer.

K nous entraîne à l’arrière scène de l’expo, nous fait découvrir les diverses étapes nécessaires à la créations d’oeuvres aussi grandioses et éclectiques que celles vues lors de l’événement Mode Réc’UP en 2007.

%d blogueurs aiment cette page :